Blog

Transformation digitale, usages et outils Web

Vos e-mails sont-ils des SPAMs ?

Vos e-mails sont-ils des SPAMs ?
Publié le mercredi 15 mars 2017, par Sébastien Rufer dans la catégorie Outils

L'assurance d'être lu lorsqu'on envoie un e-mail est essentiel pour l'efficacité de sa communication et de sa relation client. Et pour être lu, au-delà de la forme (mise en page), il convient de prendre toutes les précautions nécessaires pour les envoyer « proprement », afin qu'ils n'atterrissent pas dans les courriers indésirables, plus communément appelé dossier SPAM.

Le niveau d'indésirabilité d'un mail (ou sa capacité à être considéré comme du SPAM) dépend de nombreux critères. On retiendra ainsi les préconisations suivantes :

  • S'assurer que le serveur d'envoi du mail n'est pas Persona non grata (ou blacklisté pour les informaticiens)
  • S'assurer que la zone DNS de son domaine (@mondomaine.com) est configurée soigneusement (serveurs MX, DKIM, SPF)
  • Dans le cas d'une newsletter ou d'un e-mailing, bien faire figurer un lien de désinscription (ou unsubscribe en anglais)
  • Tagger correctement vos images avec l'attribut HTML ALT (certains clients mails ne permettent pas de renseigner cet attribut)
  • Ne pas intégrer du Javascript, des iFrames, des Flash, etc.
  • S'assurer que les liens hyper-textes utilisés dans le mail sont bien valident (pas de page d'erreur en destination)

Cette liste n'est pas exhaustive, loin de là, mais constitue un premier niveau de précaution. Il existe de très nombreux services en ligne qui permettent de tester la qualité d'un envoi de mail. Dans cet article, je vais me concentrer sur le service de scoring SPAM mail-tester.com. Il est disponible en français (suffisamment rare pour être souligné), il est beau (exceptionnel pour ce type d'outil technique) et très simple d'utilisation.

La première étape consiste à envoyer un e-mail à une adresse fournie par le service. Il suffit donc d'envoyer votre newsletter, votre emailing ou votre e-mail simple à cette adresse, comme vous le feriez avec un client, un prospect ou un correspondant lambda. Ainsi, vous pouvez, par exemple, renseigner cette adresse e-mail comme étant le destinataire de test d'une campagne MailChimp ou Mailjet pour évaluer la qualité de votre prochain envoi.

Ensuite, il faut revenir sur la page du service mail-tester.com et cliquer sur le bouton « Ensuite, vérifiez votre score ». Il se charge alors de vérifier votre e-mail (domaine, configuration, contenu, etc.) et évalue une note liée à son diagnostic. Le diagnostic détaillé est découpé en plusieurs sections documentées et pour chacune d'elle un score et un code couleur pour un repérage rapide des anomalies potentielles. Les informations suivantes sont ainsi passées au crible :

  • SpamAssassin qui est utilisé sur la plupart des plateformes de mail (outil qui fixe des règles pour évaluer le niveau de spam à la réception d'un e-mail)
  • Contrôle des paramètres DNS du domaine et du serveur d'envoi
  • Qualité du message
  • Recherche dans les listes noires de la présence du serveur d'envoi (les fameuses blacklistes)
  • Evaluation des liens hypertextes présents dans votre contenu

Le service est gratuit pour quelques tests et propose une version payante (paiement à l'unité) pour des tests systématiques. Ils mettent aussi des API à disposition pour intégrer ce service à vos applications d'e-mailing.

Il s'agit donc d'un très bel outil qui devrait vous permettre d'évaluer vos points faibles, de les corriger et d'améliorer ainsi la réceptivité de vos emailings, newsletters ou échanges.

Lien vers l'outils : mail-tester.com