Blog

Transformation digitale, usages et outils Web

#Hashtag : outil de veille et de diffusion massive

#Hashtag : outil de veille et de diffusion massive
Publié le vendredi 24 mars 2017, par Sébastien Rufer dans la catégorie Guides

Vous les avez certainement déjà rencontrés à la télévision ou à la radio. Ils sont sous la forme « #unMot ». En France, le terme officiel est mot-dièse depuis le 23 janvier 2013. Au Québec, on utilise plutôt mot-clic. La plupart d'entre nous l'appellent hashtag. Hashtag est composé du symbole dièse (# : croisillon traduction de hash en anglais) et d'un mot clé (label traduction de tag en anglais). Il s'agit de marquer à l'aide d'un repère un contenu diffusé sur les réseaux sociaux.

A quoi servent les hashtags ?

Lorsque vous publiez des contenus sur les réseaux sociaux, ils sont visibles par défaut par votre communauté (vos amis sur Facebook ou vos followers sur Twitter). Ces contenus peuvent éventuellement se propager grâce aux « j'aime », aux « partages » et aux « retweets ». Ainsi, certains des amis de vos amis vont pouvoir prendre connaissance des contenus que vous publiez.

On peut considérer que chaque auteur dispose de son propre réseau de diffusion de ses contenus. Une personne qui ne fait pas parti de son réseau ne verra jamais ses contenus. Même s'il peut être intéressé par ceux-ci, il n'a même pas conscience de leur existence. C'est pour passer au-delà de cette limite que les mots-dièses sont nés. Ils permettent d'associer une thématique à ses contenus.

Les veilleurs et les lecteurs peuvent aussi effectuer des recherches sur les réseaux sociaux, indépendamment des réseaux ou groupes dans lesquels ils sont actuellement. Il est ainsi beaucoup plus simple de suivre l'importance d'une thématique ou d'identifier de nouveaux acteurs.

Comment les écrire ?

Il n'y a pas vraiment de règles : vous pouvez laisser libre-court à votre imagination ! Cela peut être dans le flux de votre annonce, avant ou après votre lien ou votre annonce.

Quelques exemples

Syntaxe

Le mot-dièse que vous allez choisir ne doit pas avoir d'espace. Les tirets ou les soulignés ne sont quasiment pas utilisés pour distinguer les mots qui constituent votre hashtag. L'usage est plutôt d'utiliser les majuscules en début de chaque mot. Par exemple: #Angleweb ou #AngleWeb.

Hashtags thématiques

Le premier usage est bien celui d'être reconnu sur une thématique définie. Si vous publiez des contenus sur le e-commerce, vous allez utiliser un mot-dièse thématique comme #commerce ou #eCommerce. S'il s'agit plutôt de communiquer sur la rénovation des toitures, on pourrait partir sur #toiture, #RénovationToiture ou #RéparerMonToit.

Hashtags ponctuels

De nombreux hashtags sont créés pour soutenir une cause ou un événement. Il est ainsi très aisé de suivre l'ampleur et la reconnaissance d'une campagne ou de diffuser largement un contenu lié à cette cause ou cet événement. Par exemple : #Paris2024 ou #Presidentielle2017. Ces hashtags sont généralement initiés par les porteurs de l'événement. Par exemple, le ministère de la culture avait lancé le mot-dièse #FDLM2016 pour la fête de la musique 2016.

Hashtags de marque

La plupart des grandes marques utilisent au maximum leur reconnaissance pour communiquer. C'est aussi le cas des influenceurs qui publient des contenus sur les marques. Par exemple, un blogueur qui teste des chaussures sportwear pourrait utiliser #Adidas ou une blogueuse spécialiste des vêtements de luxe pourrait exploiter #Dior pour diffuser son contenu plus largement.

Traits d'humour ou d'humeur

Le sérieux n'est pas toujours de mise sur les hashtags et on retrouve quelques fois des formes complètement décalées. Par exemple : #JAimePasLaPluie ou #ViveLesFrites. Ils sont alors souvent signes de dérision, de caricature ou d'humeur.

Les outils pour les choisir

L'objectif principal des hastags pour les producteurs de contenu est d'étendre son lectorat au-delà de ses réseaux. Le choix d'un mot-dièse est donc important. Si vous utilisez un hashtag que personne n'a l'idée de rechercher sur la thématique que vous traitez, c'est perdu. Par exemple, si vous proposez un contenu sur l'élevage des poulets et que vous lui associez le mot-dièse #MusiqueSansFil, vous risquez de passer à côté de vos lecteurs.

Si vous rédigez des contenus au sujet d'un événement, le choix est simplifié : recherchez si cet événement a déjà lancé un plan de communication en utilisant un hashtag spécifique. Il suffit souvent d'aller sur la page Twitter ou Facebook des structures qui soutiennent l'événement pour vous en rendre compte. Il en va de même pour les marques. #nike va de soi, mais certaines marques utilisent des versions plus courtes : par exemple #Palladium ou #PLDM.

En cas de doute, il existe des outils qui permettent de connaître et de comparer la popularité des mots-dièses. En effet, sur un sujet donné, vous avez intérêt à choisir celui qui aura le plus d'audience.

Hashtagify : évaluation de la popularité des hashtags

C'est le cas du service Hashtagify qui propose une analyse complète d'un hashtag.

Vous renseignez votre hashtag (sans le #) en haut à droite et vous obtenez en haut à gauche son niveau de popularité. Dans la page figure un graphique avec les hashtags connexes. Plus l'épaisseur du trait est important plus cette association est forte en matière de popularité. Dans mon exemple avec le hashtag #BiennaleDanse, les liens forts sont vers #Lyon et #LaVieModerne. Votre article sur la biennale de Lyon pourrait ainsi disposer du hashtag #BiennaleDanse et #Lyon.

Dans la partie haute de l'interface, vous disposez d'un second onglet très intéressant « Top influencers ». Dans la version gratuite, vous disposez du TOP6 des influenceurs les plus représentatifs pour le mot-dièse que vous avez renseigné. Dans la partie gauche, vous visualisez les comptes Twitter des influenceurs et à droite, vous disposez d'un graphique les positionnant en fonction de deux critères : leur capacité à influencer et leur capacité à utiliser ce hashtag.

L'onglet « Usage patterns » donne des statistiques sur l'utilisation récente du hashtag que vous analysez. Vous y découvrez une courbe de l'évolution du niveau de popularité des 8 dernières semaines, la répartition horaire de chaque jour de la semaine, les langues utilisées ainsi que les variantes orthographiques.

Enfin l'onglet « Wall » affiche les dernières publications qui utilisent le mot-dièse.

RiteTag : aide au choix des hashtags

Le service RiteTag est très complet et dispose de plusieurs solutions pour vous aider à choisir les bons hashtags pour vos contenus. Il dispose notamment d'un extension pour navigateur qui vous informe en directe de la qualité / popularité des mots-dièses que vous écrivez.

Sur son site Internet, vous pouvez aussi saisir un mot-dièse (en haut de la page) et il affiche les statistiques qui en découlent, avec les mots-dièses approchants et leurs statistiques respectives. Un code couleur est associé à chaque hashtag pour visualiser ceux qui seront les plus intéressants.

Faire de la veille grâce aux hashtags

Pour lancer une veille efficace à partir des hashtags, le principe de les choisir s'applique de la même manière que pour annoncer des contenus.

Le plus simple pour démarrer est d'utiliser Twitter avec son outil de recherche. Les résultats sont classés dans des onglets qui permettent d'avoir rapidement une vision d'ensemble des actualités et des acteurs de cette thématique. Dans la colonne de gauche, vous pouvez affiner votre recherche, en filtrant uniquement les résultats en français par exemple. Grâce au bouton (en haut à droite) vous pouvez enregistrer les paramètres de la recherche.

Il existe aussi de nombreux services en ligne pour un suivi plus systématique.

Par exemple, Twubs vous permet de suivre en temps réel les tweets sur un hashtag en particulier. Ce service est très utile pour les sujets très productifs à un instant T.

Pour un suivi au long court avec des statistiques, vous pouvez utiliser le service Alerti qui vous permet de définir des alertes sur des hashtags et de les recevoir par mail.

Il existe aussi le service Eventifier qui permet un suivi précis et des outils de communication pour vos événements.

Résumons

Les mots-dièses ou hashtags permettent aux producteurs / diffuseurs de contenu d'étendre leur lectorat en choisissant la ou les thèmes qui porteront leurs contenus pour être lus au-delà de leurs réseaux.

Pour les veilleurs, ils constituent une solution de recherche plutôt efficace pour suivre un événement, une thématique ou des concurrents.